La 10e édition du Festival du cinéma chinois en France donne son coup d'envoi à Paris

2024-05-15 14:20:57 Source: French.xinhuanet.com

(Xinhua/Julien Mattia)

PARIS, 14 mai (Xinhua) -- En ce 60ème anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques sino-françaises, la 10ème édition du Festival du cinéma chinois en France a été inaugurée lundi soir à Paris et se poursuivra durant plus d'un mois dans dix villes ou départements de l'Hexagone et d'outre-mer pour faire découvrir au public français dix films chinois d'excellence sortis ces dernières années.

Après la crise de la COVID, le festival fait son grand retour avec dix films représentatifs profondément appréciés du public chinois parmi lesquels "Yolo", "Pegasus II", "One and Only" s'inscrivent dans le thème des Jeux Olympiques ; "B for Busy" (Mythe de l'Amour), "Nice View" (Miracles) et "Lighting up the Stars" (Evénement de la vie) sont des films sentimentaux sur l'amour, l'affection dans la famille et le cours de la vie ; le film de science-fiction "The Wandering Earth 2" (Terre errante) explore les choix majeurs auxquels sont confrontés des humains face aux défis mondiaux, transmettant la notion de communauté de destin de l'humanité ; la coproduction sino-française "Kangxi et Louis XIV" expose l'histoire de l'inspiration intercivilisationnelle entre la Chine et la France il y a des siècles ; tandis que "Creation of the Gods I : Kingdom of Storms", le film inaugural de ce festival, est inspiré du roman classique chinois "Narration de l'Investiture des dieux".

"Le retour attendu de cet événement après quatre ans d'absence, coïncide avec la célébration du 60ème anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et la France et l'Année sino-française du tourisme culturel, et revêt ainsi une signification particulière," a salué Liu Hongge, directeur du Centre culturel de Chine à Paris et coprésident du Festival du cinéma chinois en France, lors de la cérémonie d'inauguration.

Selon M. Liu, cette 10ème édition offrira une parfaite fenêtre de connaissance de la Chine par la présentation de dix chefs-d'œuvre du cinéma récent dans dix villes ou départements français, dont Paris, Cannes, Marseille, Lyon, Strasbourg, Brest, Dunkerque, Alès, Salon de Provence et la Réunion.

Le festival est organisé pour sa dixième édition par le Centre culturel de Chine à Paris et l'Administration nationale du cinéma de Chine, avec le soutien, entre autres, du Centre national du cinéma et de l'image animée, d'Unifrance et du groupe Pathé.

"Cette année, notre sélection est résolument moderne, reflétant la diversité et l'éclectisme du cinéma chinois contemporain," a noté Ardavan Safaee, président de Pathé Films et coprésident du Festival du cinéma chinois en France. Selon lui, cet événement est un lieu d'échanges et d'ouverture, visant à renforcer les liens entre la France et la Chine, et à promouvoir des projets communs entre ces deux nations aux identités culturelles fortes.

Ardavan Safaee a indiqué être en train de préparer "le plus grand film sur le Général de Gaulle" composé de deux parties pour raconter comment un homme seul s'élève pour maintenir l'indépendance de son pays, un film "très symbolique" aujourd'hui, puisque c'est le Général de Gaulle qui a initié l'établissement des relations diplomatiques avec la Chine et qui pourrait "être de nouveau à l'origine d'une nouvelle collaboration culturelle" entre la Chine et la France.

L'année dernière, la Chine a produit 792 films de fiction, pour un total de plus de 80 mille écrans et 55 milliards de RMB au box-office annuel, manifestant une fantastique vitalité créative et un potentiel de marché gigantesque, a salué Mao Yu, directeur général adjoint permanent de l'Administration nationale du cinéma de Chine, affirmant que dans le contexte de nouveaux défis et d'opportunités technologiques auxquels fait face le cinéma mondial, le cinéma chinois intensifierait encore la coopération et l'échange avec l'étranger et souhaiterait rechercher conjointement avec les cinéastes français de nouvelles opportunités de développement cinématographique et y apporter une nouvelle dynamique plus stable et positive encore.

Ce rendez-vous culturel franco-chinois, créé en 2011 par l'administration chinoise en charge du cinéma, de la télévision et de la radio (SARFT) et le ministère chinois de la Culture, et initié avec le concours du groupe français Pathé, a pour objectif de permettre au public français de découvrir la richesse et la diversité du cinéma chinois d'aujourd'hui.

Depuis plus de dix ans, le festival a connu un développement extraordinaire, plus de 97 films chinois ayant été projetés dans sept villes françaises et ayant totalisé 250 mille entrées chez le public français entré en résonance avec la Chine par le biais du grand écran, selon Liu Hongge. Fin

(Xinhua/Julien Mattia)

(Xinhua/Julien Mattia)

(Xinhua/Julien Mattia)

Rédigé par: Yuan Ziqi